Après la fin de mon double cursus, j’ai pris le temps de visiter les principales entreprises de la Silicon Valley. Google, Apple, Facebook, Stanford, Samsung … Dans cet épisode vidéo, je donne mes impressions sur les principales entreprises technologiques californiennes.

Stanford University

J’ai beau avoir passé une partie de mon été sur place, je n’ai pas du tout eu le temps de visiter le campus ! S’étalant sur 32km2, Stanford University a la taille d’un petit village français, ce qui correspond à la taille d’un campus standard à l’Américaine. Tout est fait pour que les étudiants se sentent qu mieux sur le campus. On y trouve plusieurs immeubles (qui sont les différents départements d’études), restaurants, églises, terrains de sports… Tout est fait pour combler les étudiants dans leur cursus afin qu’ils ne manquent de rien. Stanford University, c’est :
– 16.424 étudiants
– Un budget annuel de 54 millions de dollars
– 2ème meilleure université au monde (1ere en 2016)
– Plusieurs figures issus de l’Université tels que Steve BALLMER (ancien PDG de Microsoft), Philip KNIGHT (PDG de Nike), Sergey BRIN et Larry PAGE (fondateurs de Google), William HEWLETT et David PACKARD (Fondateurs de HP) et bien plus encore.

diplome-stanford-bilkher-diakhate

Le garage de Steve Jobs

2066 Crist Drive, Los Altos, Californie. Maison de la famille Jobs où débute l’histoire d’Apple en 1976. En voyant le garage, j’ai démystifié Steve Jobs, qui au final n’est qu’un homme issu d’une banlieue qui a cru en ses projets et capacités, le tout saupoudré d’un brain de folie et de (beaucoup) de perfectionnisme. Le garage n’est pas plus grand que celui de mes parents ! Et pourtant, c’est ici que l’entreprise la plus valorisé au monde, la première à avoir atteint les 1000 milliards de dollars de valeur, a débuté.

garage-apple-Bilkher-diakhate

Apple Park

Malheureusement je n’ai pas pu entrer dans les locaux. Mais j’ai pu visiter le apple store juste à côté, et il vaut vraiment le coup :-). Le parallèle entre le garage et la grosse entreprise est fascinant. Entre ces 2 univers, nous pouvons mesurer a quel point seul le travail acharné et la confiance en ses capacité peuvent mener à cette progression constante. Ce qui a changé entre le garage et le Apple Park : la persévérance et l’abnégation.

apple-park-bilkher-diakhate

Google

Cette visite a été faite avec les apprentis entrepreneur de Schoolab. Nous avons été accueilli et guidé par le responsable des brevets de Google. Il a confirmé un mythe : tout est a disposition chez Google pour que les personnes puissent se concentrer sur leur travail : nourriture, transports, espaces de sport, salles de repos… Tout est fait pour que l’employé puisse être concentré pleinement sur son travail. Il revient souvent sur un point : si vous voulez être heureux chez Google, il faut proposer des projets dans les choses mainstream (dans l’air du temps), tels que de nouvelles applications en machine learning qui peuvent générer du profit (tiens donc ? :-)). Il nous explique également que le culte de l’echec est indispensable pour avancer sur ses projets. Le taux d’échec est très élevé chez Google. Lui même à échoué sur beaucoup de projets sur de nombreux projets. Cet échec doit servir de point de départ pour apporter sa contribution au monde. Se cantonner aux choses simples ne nous fera peut être pas échouer, mais le confort dans lequel nous restons paralyse. Une vision que je partage entièrement, qui m’a remotivé pour mes projets suivants.

google-bilkher-diakhate

Samsung

Arrivé au QG de Samsung, nous découvrons un grand nombre de batiments futuristes ! Toujours avec les étudiants de SCHOOLAB, nous avions rdv avec Luc JULIA, un des pères de la reconnaissance vocale SIRI, désormais vice président de l’innovation chez Samsung. Il s’agit à mon sens la meilleure visite que nous avons fait. Notre entretien de 2h a pour sujet principal l’innovation et le machine learning. Il est longuement revenu sur l’objectif principal de SIRI : créer une machine assez intelligente pour comprendre le langage humain. Il nous a également longuement parler des deux éléments principaux qui font que la machine est encore à des années lumières de l’homme : les émotions et la subjectivité devant une situation donnée. l’IA est encore à ses balbutiements, le soulevement des machines ne sera pas pour demain. Je consacrerai un article détaillé sur l’IA dans les semaines à venir, promis :).

bilkher-etudiants-schoolab

Facebook

La deception complete, les locaux sont fermés au public, seul un panneau avec un pouce est disponible à la visite. Comme tout bon touristes, j’ai tapé la pause devant.

facebook-bilkher-diakhate

Le résumé de mes visites

——————————————————————————————-

N’hésitez pas à consulter les autres épisodes de mes aventures à San Francisco
Consultant SEO à la Silicon Valley, Épisode 1 : Digital Nomad, Warrior Mindset et Machine Learning …
Consultant SEO à la Silicon Valley, Épisode 2 : Insertion dans ma vie américaine
Consultant SEO à la Silicon Valley, Épisode 3 : à l’épreuve du mental
Consultant SEO à la Silicon Valley, Episode 4 : Ma vie à SF
Consultant SEO à la Silicon Valley, Épisode 5 : Abnegation, conformation et lacher prise
Consultant SEO à la Silicon Valley, Épisode 6 : Graduation !

——————————————————————————————-

DATABIX : Agence DATA SEO et Webanalytics. Formation SEO et Webanalytics Databix, agence SEO et Webanalytics. Formation SEO et Webanalytics